Return to site

Du salariat à l’indépendance : 5 principes à oublier

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ HISTOIRE▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

5 principes à oublier: de Salarié à indépendant Réussir un projet de business, quand on est habitué au salariat, c’est souvent difficile. Le problème, ce n’est pas forcément le manque de compétences. C’est le changement de mentalité qui est nécessaire pour passer du salariat à l’indépendance. Changement que beaucoup ont des difficultés à accepter. Voici 4 principes qui s’appliquent aux salariés, et que vous devez oublier quand vous devenez votre propre patron.

Principe à oublier : Une bonne situation est acquise ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ La capacité d’adaptation au changement est une compétence indispensable quand on lance un business.

Conservez le reste sur un fonds de sécurité, qui vous permettra de maintenir un niveau de revenus stable dans les périodes difficiles. L’idée, c’est de créer les conditions de la stabilité dans une situation qui par définition est instable. Ensuite, il est indispensable de ne pas s’accrocher à une idée qui ne donne pas de résultats. Acceptez l’échec comme le résultat d’un test qui vous indique qu’une autre route est la bonne Accepter que vous ne connaissez rien. En tant salarié, surtout lorsqu’on est senior, on a l’impression que l’on sait tout. Soyez humble car ce n’est pas le cas , restez ouvert aux idées qui vous déplaisent. En business des gamins de 18 ans peuvent vous en apprendre bcp.

Principe à oublier : les compétences sont la clé du succès ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Vos compétences ne sont qu’un “plus”. Elles ne sont pas suffisantes pour réussir. Les auteurs de bestsellers ne sont pas les meilleurs écrivains. Les chanteurs à succès sont souvent des musiciens médiocres. Par contre, ils sont d’excellents marketeurs (ou sont entourés d’excellents marketeurs). Bref, vos compétences sont inutiles si vous n’avez aucune idée de la façon dont vous allez les vendre à vos clients. Principe à oublier : les indépendants sont leurs propres patrons Vous aurez toujours un patron, quoi que vous fassiez. Quand vous êtes indépendant, votre patron, c’est le client. Sur la meme idée, si votre client est votre patron pour assurer votre survie et ne pas retomber dans un salaria d’aiguiser mais en pire, préférez plusieurs parton, plusieurs clients En multipliant les clients, vous diminuez le risque de vous faire virer du jour au lendemain.

Principe à oublier : je peux trouver de l’aide et du réconfort dans les moments difficiles ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Si comme moi vous travaillez dans le marketing sur internet, personne ne viendra vous réconforter ni vous aider si Google éjecte vos sites en modifiant son algorithme, si Adwords vous bannit, ou si vous perdez vos clients en masse. Dans les autres domaines, c’est la même chose. La liberté implique la responsabilité. Même si les malheurs qui s’abattent sur vous sont injustes, personne d’autre que vous n’en est responsable. A vous de prendre vos précautions en diversifiant vos sources de revenus, en économisant des fonds pour les moments difficiles, et restant toujours à l’affut de nouvelles opportunités.

Principe à oublier : les journées de 8 heures ou plus... ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Quand on devient indépendant, on se calle sur se qu’on connaît en terme d’organisation. Travailler 8 heures par jour N’A RIEN DE NATUREL ou normal. Les salariés sont de citrons. On utilise leur jus de cerveau et leur jus de temps de présence. Mais toi, il faut t’organiser différemment, et t’imposer une discipline. Je t’invite à regarder mes vidéo sur les routines si tu veux travailler efficacement et sauver ta vie d’indépendant...

A LIRE ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

MARKETING : Breakthrough Advertising: How to Write Ads That Shatter Traditions and Sales Records (Anglais) Relié – 1 juin 1984 https://amzn.to/2Rqaqcn 

BUSINESS: « 6 months to 6 FIGURES ».PETER VOOGD. https://amzn.to/2xTovXm 

La semaine de 4heures: https://amzn.to/2F5ly6Y 

ROUTINES: The 7 Habits of Highly Effective People: Powerful Lessons in Personal Change- Stephen R. Covey https://amzn.to/2Rfxv19 

MATOS: Mon micro : https://amzn.to/2HmhDVp 🎶

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly